JNE SAMSAH - Table Ronde 3

De gauche à droite, Fabienne Gaucher, Érick Brandt, Brigitte Dherbey

 

"Mieux accompagner les situations de sur-handicap"

 

Fabienne Gaucher, Cadre social, EM3R 74

 

Visionner son interview   

 

Son parcours

 

Je suis le cadre social d'une équipe mobile de Rééducation, Réadaptation et Réinsertion en Haute Savoie et sur le Pays de Gex (Ain). Cette équipe intervient sur le lieu de vie des personnes (domicile ou institution).

 

Son intervention

 

Après une présentation de l’Équipe Mobile de Rééducation, Réadaptation et Réinsertion de Haute Savoie et du pays de Gex (EM3R74), de ses spécificités locales ainsi que de quelques chiffres révélateurs de son activité, Madame Gaucher a proposé une définition des « situations de sur-handicap ».

À partir de cette définition, elle s’est attachée à réaliser un profil des patients pris en charge ainsi qu’un point d’attention sur l’importance du contexte de vie (familial, social, secteur géographique) en vue de mesurer l’impact des ressources et des faiblesses environnementales sur les interventions proposées par l’EM3R 74.

En conclusion, les notions de complémentarité et de subsidiarité ont été abordées afin d’inscrire les interventions de l’équipe mobile dans une dimension de parcours de vie du patient, dans le respect de son rythme et de ses choix.

 

Érick Brandt, Directeur du Pôle à Domicile, Odynéo

 

Visionner son interview   

 

Son parcours

 

Cadre dirigeant du secteur de l’action sociale et manager de Projet Européen de l’Economie Sociale et Solidaire. Administrateur au sein du Mouvement pour l’Accompagnement et l’Insertion Sociale (M.A.I.S). Formateur. Intervenant sur les questions d’Habitat inclusif et accompagné.

Le Pôle à Domicile Odynéo s’adresse à des personnes en situation de handicap neuromoteur, avec ou sans troubles associés souhaitant être accompagnées dans leur projet de vie à domicile. Il est composé de plusieurs Services d’Accompagnement à la Vie Sociale pour plus de 100 personnes :

  • Le SAVS Domicile
  • Le SAVS Renforcé qui est composé de 2 dispositifs :
    • Le dispositif Appartements d’Apprentissage (10 appartements dont 1 dédié aux stages d’évaluation et d’expérimentation de la vie à domicile)
    • Le dispositif Habitat Groupé (8 appartements)

 

Son intervention

 

« Surhandicap, suraccompagnement ? »

  • L’environnement inclusif en question.
  • L’habitat accompagné en réponse ?

Lors de son intervention Monsieur Brandt est revenu sur les différentes réponses existantes et à venir, sur la notion de surhandicap ainsi que sur l’impact d’un contexte parfois inadapté face à la grande variété des types de handicap.

 

Brigitte Dherbey, Directrice du dispositif, AFTC13

 

Visionner son interview   

 

Son parcours

 

SAMSAH pour personnes TC et CL géré par l’AFTC 13 (association de familles de personnes traumatisées crâniennes et Cérébro lésées des Bouches-du-Rhône) pivot d’un dispositif pour la vie en milieu ordinaire (aide humaine, logement, activités, accueil et accompagnement).

Caractéristiques du SAMSAH TC – CL Interaction 13 : le service accompagne des personnes vivant avec les séquelles d’une lésion cérébrale acquise non dégénérative. Il est géré par une association de familles qui a conçu un dispositif départemental pour accompagner les parcours de vie des personnes qui ont fait le choix du domicile. Doté de 90 places, il fonctionne en file active (il accompagne environ 180 personnes). Il est territorialisé et dispose de six antennes (appelées Relais) ; il couvre l’ensemble du département. Tous les professionnels de l’équipe sont spécialisés (suivi d’une formation universitaire complémentaire sur le traumatisme crânien).

 

Son intervention

 

L’intervention a permis de s’interroger sur la notion de surhandicap. Elle était centrée sur la question de l’environnement matérielle, physique et surtout humain comme facteur important pesant sur le handicap lui-même notamment pour les personnes avec lésion cérébrale acquise.

Dans un second temps, la présentation du travail conduit par les équipes du SAMSAH TC-CL des Bouches du Rhône a permis de s’interroger sur les pratiques professionnelles qui peuvent être mises en place et les limites qu’elles rencontrent.